AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 La chasse à la baleine des bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liam
Soldat de l'Armée d'Arragen
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 20/02/2010
Âge : 25
Aura : Jaune

Personnage
État civil:
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: La chasse à la baleine des bois   Ven 5 Mar - 14:06

Après une courte marche, nous étions finalement arrivé à la lisière de la forêt. La pénombre à l'intérieur se faisait vraiment ressentir... Et les hurlements qui en provenaient se faisaient de plus belle!

-Bouah! Ça donne vraiment envi d'y entrer...

Le dilème était intense... Se risquer à l'intérrieur de la forêt et jouer sa peau, ou rentré le ventre vide ce soir? Ah, l'image de la bonne viande de lapin bien juteuse me redonnait courage! Comme on dis: l'estomac avant la pense... Et puis de toute façon je l'avais déjà fait bien des fois... Seulement cette fois elle semblait vraiment ténébreuse cette forêt...

Asmodée lui, ne devait pas partager mes craintes car il avait déjà fait un pas en avant. Je ne pouvais donc pas perdre la face et avoir une image de froussard! Je pressa donc le pas, tout à fait courageusement! Les brindilles craquant sous nous pas, et les branches nous effleuraient le visage. Au loin, j'apperçu une première bête!

-Mais qu'avons nous là! Vous avez de la chance mon cher, vous aller pouvoir assister à une démonstration de professionnel! Regardez et prenez de la graine!

À pas de renard, j'approchai la bête, un petit lièvre au pelage grisâtre. Celui-ci, ne m'ayant pas repéré, me laissait aisément l'approcher. J'allais l'avoir ça y est! Mais au moment où j'allais enfoncer mon arme dans son petit corps, une force me projeta sur un arbre, me faisant lâcher prise!

Ne comprenant pas ce qui venait de se passer, je regardai autour de moi en panique! Mais je ne fut pas assez rapide, une énorme patte de couleur rouge vint m'enfoncer sur le tronc de l'arbre. Ses griffes incrusté sans mon torse m'empêchait de bouger. N'ayant pas d'autres choix, je levai les yeux pour apperçevoir mon agresseur... Non... Non pas ça... C'était la même créature qui nous avait attaqué il y a des années de cela... C'était une Manticore! Elle avait attaqué mon bien-aimé et elle était venu achever le travail...

J'avais peur, je ne pouvais pas bouger... Non pas seulement à cause de la douleur intense, mais parce que la crainte me paralysait... Au loin je pouvais entendre quelqu'un crier mon nom... Cet être me criait des choses que je ne comprenant pas... Était-ce toi, Kérian, ou alors était-ce Asmodée? Peu importe, car j'allais mourir... Non, je ne pouvais pas mourir, c'était bien trop égoïste! Kérian lui m'avais protégé, je devais faire de même pour Asmodée!

Avec toute la force qui me restait, j'attrapai mon poignard, celui qui m'avais permis d'échapper à une vie dont personne ne voudrais, et je l'enfonça dans la pate qui me retenait prisonière! Avec un hurlement, la manticore lâcha prise, me laissant retomber sur le sol.

Dans ma position, je pouvais voir la bête boiter vers mon compagnon, je devais faire quelque chose! Je ne sais pas comment j'ai réussi, mais je me mis sur pied, et m'étança au coups de la créature, l'empêchant de progresser. Avec tout ce que j'avais, je lui infligeait des dommages pour l'affaiblir, je devais gagner du temps!

[b]-Court Asmodée! Ne reste pas ici! Je vais créer une diversion, sauve ta peau!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
Membre du Conseil - Mercenaire
avatar

Masculin Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2010
Âge : 31

Personnage
État civil: Célibataire
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Dim 7 Mar - 7:46

La créature possédait un corps de lion musculeux aux poils rouge-marron très foncé. Sa tête était celle d'un homme, déformée et pourvue d'une bouche immense où s'assemblaient trois rangées de dents acérées et sa longue queue était pourvue de nombreux dards, comme celle d'un scorpion. Cette dernière possédaient également d'immenses ailes de chauve-souris. Sans aucun doute, Asmodée reconnu une manticore. Cette dernière venait de menner un rude assaut contre Liam, qui avait du mal à tenir sur ses pieds.

_ Court Asmodée! Ne reste pas ici! Je vais créer une diversion, sauve ta peau! cria-t-il vers son compagnon d'arme.

Asmodée n'eut qu'un léger sourire en guise de réponse. Liam devina aisément que ce dernier n'avait aucunement l'intention de fuir. Le jeune noble fit alors signe au jeune soldat de ne plus faire de bruit. Asmodée avait beaucoup étudié les différentes créatures peuplant Aleagar, mais il avait une grande lacune sur la manticore. La seule chose dont il se souvenait c'est que cette dernière était presque aveugle et tout comme un aveugle, la manticore se servait de manière accrue de son ouïe.

Asmodée dégaina alors son arme. Au son de la lame glissant hors du fourreau, la manticore tourna la tête en direction d'Asmodée, grognant légèrement et se mettant en position de chasse. Liam lacha la manticore, cette dernière le projettant sur le coté suite aux blessures qu'il lui infligea. Asmodée attira l'attention de l'animal la fixa dans ses yeux jaunâtres. La bête n'avait qu'une seule intention, ajouté au menu de ce soir Liam et son comparse. Asmodée se déplaça sur la gauche de la bête le plus silencieusement possible, mais les feuilles qui recouvraient le sol craquaient sous les pas d'Asmodée. La bête tourna immédiatement la tête dans la direction des craquelures, et se rua vers le jeune noble à une vitesse fulgurante. Ce dernier prit appui sur le tronc d'un arbre pour se propulser sur la gauche de la manticore. La bête se servit alors de sa lourde queue chitineuses comme d'un fléau pour la balancé vers son adversaire. Asmodée n'aurait pas le temps d'esquiver cette seconde attaque. Ce dernier s'empara de son fourreau à toute vitesse et le croisa avec son épée pour parer l'attaque. Ce dernière attaque eu pour effet de projeter le jeune noble en arrière contre un arbre. La manticore fondit sur sa proie à toute vitesse. Asmodée utilisa son fourreau et sa rapière en croix pour parer l'assaut de la bête. Sa bouche se tenait à quelques centimètres du visage de ce dernier. Asmodée pouvait sentir l'haleine putride de la bête qui laissait penser que cette dernière n'était pas à son premier repas de chair humaine. Liam se remit difficilement sur ses pieds. la douleur qui parcourait son corps était à peine supportable et ce dernier rageait de ne pas pouvoir aidé son compagnon comme il le devait. Le souvenir douloureux de son amant lui revint en mémoire, ce qui lui redonna du courage. Il ramassa son arme et s'avança vers la bête.

Pendant ce temps, Asmodée était toujours en prises avec l'effroyable monstre au dents acérées. Chacun se débattait pour prendre le dessus sur l'autre, mais la force de la manticore était bien supérieur à celle d'un humain. Soudain , Asmodée remarqua quelque chose d'assez inhabituel sur l'animal. Un collier en chaine, dissimuler dans sa crinière.

_ Alors sale bête, tu veux m'ajouter dans ton assiette au souper ? Va falloir en payer le prix. Je suis de noble lignée, il n'existe pas meilleur met sur le marché, tu peux me croire saloperie.... Aaaaaahhhhh !!!!

S'adossant complétement contre le tronc de l'arbre, Asmodée plaqua ses jambes contre le ventre de l'immonde bête au poil cramoisie et poussa de toutes ses forces, libérant assez d'espace pour porter un coup de d'épée sur sa patte gauche. La manticore hurla de douleur et tomba à la renverse, libérant par la même Asmodée qui s'empressa de rejoindre son compagnon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam
Soldat de l'Armée d'Arragen
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 20/02/2010
Âge : 25
Aura : Jaune

Personnage
État civil:
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Lun 8 Mar - 18:49

Lorsque Asmodée me rejoignit, il me fit par de ses observations. La créature avait donc été dompté? Quel genre de personne irait aprivoiser une telle bête? Et si quelqu'un l'avait bel et bien dompté, il l'avait clairement entrainé à se débarasser d'invités. Il y avait donc réellement des choses qui ne tournaient pas rond dans le coin...

Nous marchâmes vers la bête qui souffrait misérablement... (Enfin, Asmodée marchait, moi je rempait presque). Clairement, la blessure que lui avait infligé mon compagnon l'avait bien touché, mais n'avait pas été assé forte pour l'abattre...

-Même une manticore ne mérite pas de souffrir de la sorte. Peu importe si celle-ci à failli nous arracher nos vies à tous les deux, peu importe si nous avons failli devenir son plat de résistance... La souffrance ne devrait pas être de ce monde.

De mes deux mains, je leva mon épée bien haut vers les cieux, et d'un coup décisif, j'enfonça la pointe de ma lame dans la tête de l'animal, le mettant instantanément hors d'état de nuire.
Lorsque ceci fut terminé et que j'eu fini d'essuyer le sang de la créature, je pu enfin me laisser tomber sur les brindilles recouvrant le sol bien fertile de la forêt. Je relevai ma chemise trampé de sang, et découvris quatre trous chaqun de la largeur d'un ongle de pouce.

-Ahhhh, si ça s'infecte, je vais en baver moi!

Certes, j'avais ma fidèle bouteille rempli du meilleur wishky du dragon hurlant, mais l'apliqué sur les plaies serait une autre histoire... Une chance les griffes n'étaient pas entrés trop profondément dans mon torse, je n'étais donc pas trop en dangé, mais je devais quand même nettoyer tout cela, qui sait dans quoi elle avait marché cette manticore avant de m'enfourcher!

Mais quelle douleur quand je versai la première dose du liquide sur mes blessures! Je ne pu m'empêcher de pousser un cri de douleur! Ahhhh mais que ça fait mal!!! Le piquotement sur ma poitrine ne semblait pas vouloir cèsser. Malgé la douleur, je ne pouvais pas ignorer ce devoir... Une fois se suplice terminé, je remis ma chemise en place, et me tourna vers mon ami.

-Impossible de vous cacher qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans cette forêt, et je ne sais pas pour vous, mais j'ai l'intention d'y mener ma petite enquête. Je vous propose donc, si vous accepté bien de m'aider évidement, de camper dans la forêt et de partir à l'aventure demain à l'aube... Je ne sais pas pour vous Asmodée, mais le bien de cette région du monde me tient à coeur, je serait prêt à risquer ma vie pour la protéger! Je ne suis peut-être pas d'accord avec l'injustice qui reigne avec la noblesse qui profite du peuple, mais j'ai prêté sermon au roi, j'ai juré de tous les protégé avec ma vie!

J'y avais peut-être été un peu fort, mais tous ces mots, je les pensais! C'est vrai que ce roi débile gaspillais l'argent de ses honnêtes citoyens pour des bouteilles de vins toutes plus chères les unes que les autres, mais il s'agissait quand même de mon roi et de mon peuple. Je n'avais pas l'intention de contourner un élément qui pouvait tous les mettre en danger! Peu importe si Asmodée était avec moi, je ne tuornerai pas les talons!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
Membre du Conseil - Mercenaire
avatar

Masculin Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2010
Âge : 31

Personnage
État civil: Célibataire
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Mer 10 Mar - 17:44

Le soleil se couchait à l'horizon, avec lui, les fabuleuse lumières de la forêt s'éteignirent, pour laisser place à la pénombre. L'endroit devenait sombre et apportait, en même temps que cette obscurité, une sensation de peur et d'angoisse. La lumière des étoiles et de la lune peinait à traversée l'épais feuillage de cette immense forêt. Asmodée et Liam s'était mis en accord pour camper prêt du cadavre de la manticore qu'ils avaient précédemment abattue. Liam avait besoin de repos pour panser ses blessures. L'immonde bête n'avait pas été tendre avec le jeune soldat. Asmodée avait lui aussi subit un rude assaut, mais il s'en était tirer avec seulement quelques contusions.

Il était certain à présent que quelque chose ne tournait pas rond dans cette forêt. Le noble avait déjà fait part au jeune soldat que la manticore était sûrement une bête apprivoisé. Liam avait proposé d'enquêter la dessus, et Asmodée n'avait pas rechigné sur ce fait. Quelques soupçons étaient venue à l'esprit de ce dernier. Rien de bien concret mais il se demandait si cette manticore apprivoisée n'avait pas un lien avec les rumeurs de la secte courant dans la région. Soudain un souvenir revint à l'esprit du noble.

_ De ce que je me souviens, la secte de Müllenkamp était une organisation protestataire du pouvoir royal et religieux qui s'était installé à Neyva et dirigé par un noble du même nom. Selon certaines rumeurs, cette dernière pratiquait quelques rituels occultes ainsi que la magie noir. Certains disent qu'elle est à l'origine de la dépravation actuelle de la cité. Cela s'est produit il y a 200 ans. La secte à mystérieusement disparu de l'histoire, sans laisser aucune traces de son passage. Leur disparition serait le fait d'une organisation para-militaire, spécialisée dans le combat. C'est ce que me raconta mon père, le Maréchal Roméo Guildestern Cross. Et aujourd'hui, il y a une rumeur qui circule, annonçant la résurrection de cette secte. J'espère que cela n'ait vraiment qu'une rumeur, parce que je doute que nous puissions tenter un quelconque affrontement contre pareil société secrète à deux. Mais nous pouvons toujours mener notre investigation pour découvrir ce qui ce trame ici...

Son compagnon était attentifs au paroles que prononçait ce dernier. Liam était fasciné par l'histoire que lui racontait son compagnon. Jamais il n'avait entendu pareil fable. A dire vrai, peu de gens connaissait cette histoire. Seule la famille d'Asmodée semblait connaître cette facette de l'histoire d'Aleagar, mis à part les avaleurs de temps sans doutes.

Asmodée regarda le symbole qui ornait sa veste. La croix Kiltéane. Il ne cessait de se demander quelle pouvait bien être sa signification. Seul les hommes de sa lignée se la faisait tatouée sur le dos. Mais dans quel but? Son père n'était plus, et il avait emporté avec lui nombre de secrets dans sa tombe. Asmodée ne put s'empêcher de penser que la secte avait un rapport direct avec les faits qui s'étaient déroulés au manoir il y a 4 ans. Son regard se perdait dans l'obscurité, luisant des fantômes de son passé. Liam hésitait un peu à sortir le noble de ses rêveries. Mais il finit par lui mettre la main sur l'épaule d'un geste hésitant. Asmodée se tourna vers lui et se mit à rire aux éclats.

_ Et bien mon cher ami, nous voilà dans de beau drap, ahahahahahah ....

Liam ne savait pas pourquoi ce dernier riait et très sincèrement , la situation ne s'y prêtait guère, pensa-t-il. Mais devant cette euphorie pleine d'ironie, Liam ne put se retenir plus longtemps et se mit à rire lui aussi, oubliant ses blessures.
Dans cette nuit sombre où le danger guettait à chaque instant, des voix résonnèrent dans la forêt ténébreuse. Celles de deux compagnons qui, à cette instant, se sentait libéré du cours du temps. Leurs éclats de rires finirent pas s'éteindre après 5 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam
Soldat de l'Armée d'Arragen
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 20/02/2010
Âge : 25
Aura : Jaune

Personnage
État civil:
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Mer 10 Mar - 18:18

La fraicheure du crépuscule faisait du bien, elle calmait aussi les crampes dans mes joues après un tel laissé-allé inexpliqué. Qui sait, Asmodée riait peut-être même de moi, mais peu importe, car le rire est souvent le meilleur remède, peu importe l'intensité du maux.

J'allais me lever pour aller assoupir ma vaissie, qui elle aussi avait fini par sucomber à ce petit laissé-allé, quand mon estomac me cria littéralement que je devrais penser à lui. Je me demande si ça se mange, de la manticore? Nous n'allions pas tarder à le découvrir...

-Ah mon ami, vous aller avoir l'honneur de goûter à mes petits plats! Pour ce soir, steak de manticore saveure de la forêt de Boer!

À vrai dire, ma cuisine était atroce... Quelques morceaux d'une viande aussi dure qu'une courroie en cuire mal dégraissé planté sur un bout de bois trop prêt du feu... Cette petite merveille résultat finalement en un infecte morceau de viande brulé et ce qu'il y a de plus fade... Ni salé ni sucré, le repa grisâtre ne semblait pas très apétissant.
Quand j'apporta à Asmodée sa part, je vis dans le regard de ce dernier une expression qui me fit intérieurement pouffé de rire! Il avait du être très bien élevé car celui-ci accepta le repas et m'en remercia même. Je me mordais les lèvres devant lui pour ne pas explosé de rire. Sa première bouché laissa une expression de dégout sur son beau visage!!!! Je n'en pouvais plus!!! Non ma vaissie!!! Je l'avais complètement oublié elle!

Après un court voyage derrière un arbre qui se trouvait à quelques pas de notre campement, je revins pour essayer d'avaler ma concotion. Lorsque je jettai un regard vers mon compagnon, ce dernier n'avait plus son morceau de viande dans les mains. Avait-il vraiment réussi à l'avaller? Impossible, après mur réflexion, il l'avait sans doute caché ou jetté à un renard qui passait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
Membre du Conseil - Mercenaire
avatar

Masculin Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2010
Âge : 31

Personnage
État civil: Célibataire
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Jeu 11 Mar - 16:49

Asmodée profita de légère absence du jeune soldat pour se défaire de cet immonde morceau de viande. Lorsque Liam revint prêt du feu, il regarda ce dernier avec un air soupçonneux. Le noble le regarda à son tour avec un petit sourire en coin.

_ Bon je crois qu'il nous faut vraiment autre chose que cette viande pour satisfaire nos estomacs. Restez près du feu, Liam. Vous avez besoin de penser vos blessures. Pendant ce temps, je vais nous chercher un meilleur festin. je ne serais pas long...

A dire vrai, Asmodée n'avait aucune idée de ce qu'il pourrait bien trouver. Peut être qu'en fouillant les terriers, se dit-il, je parviendrai à dénicher un rongeur. Le noble partit alors en chasse, s'aventurant à travers l'obscurité naissante et étouffante de la nuit qui approchait. Asmodée s'était constitué quelques torches avant son départ, afin de ne pas être pris au dépourvue. Qui sait ce qu'il pouvait rencontré d'autre dans cette forêt. Rien de tout cela n'était vraiment rassurant, mais l'estomac du noble prenait le dessus sur sa raison. Après quelques minutes de marche, le jeune homme se retrouva déjà bien loin du campement de fortune. Soudain son regard fut attiré par une forme un peu plus loin. L'animale ressemblait à un cerf. Il n'était pas question d'attraper pareil gibier, tout d'abord parce qu'Asmodée n'était pas équipé pour la chasse, en outre, parce que cela le répugnait de gâcher la vie d'un être aussi majestueux pour une tranche de viande. Son regard se porta alors sur des buissons non loin de lui. L'époque était propice aux baies. ce serait une maigre récolte, mais au moins ils auraient quelque chose à se mettre sous la dent. Le jeune se mit alors à la cueillette de ces petits fruits, les stockant tant bien que mal dans sa veste. Asmodée jetait de bref coups d'œil aux alentours, guettant le moindre signe d'une quelconque bête sauvage.
Alors que le jeune homme finissait de cueillir les dernières baies de son buisson, un bruit se fit entendre non loin de lui. Pour ainsi dire, proche de lui. Lorsqu'il se tourna vers le bruit, Asmodée eut l'étrange surprise de décrouvir un mignon petit lapin en train de déguster ses baies...
Un éclair de rage traversa l'esprit de se dernier, le lapin continuant de le regarder , comme pour se moquer de lui. Cela en était trop. Il ne permettrait pas à un lapin de se moquer plus longtemps de lui. La chasse était lancé...


Cela faisait maintenant plus d'une heure qu' Asmodée était partie. Liam se demanda, s'il ne devait pas partir à sa recherche, la nuit était tombé et les dieux seuls savaient quels danger pouvait rôder, et puis où chercher ? Là était la question, Asmodée pouvait être n'importe où dans cette immensité ténébreuse qu'était devenu à présent la forêt de Boer. Un craquement attira l'attention de Liam. Ce dernier s'empara sans tarder de son épée. Quelle malice se préparait encore ? Un manticore n'était donc pas assez ? Mais le jeune soldat se détendit quand il vit son comparse s'approcher. Asmodée rentrait dans un sale état, son manteau était déchiré et son visage ainsi que ses mains étaient recouvert de nombreuses égratignures. La chasse avait été rude sans nul doute. Mais Asmodée avait réussi à attraper un lapin.

_ Voici notre repas. Cette bête m'a donné bien du souci. Il est un peu maigre, mais cela aura meilleur gout que la viande de manticore...

Qu'avait bien pu subir le noble garçon pour revenir dans un si piteux état ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam
Soldat de l'Armée d'Arragen
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 20/02/2010
Âge : 25
Aura : Jaune

Personnage
État civil:
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Jeu 11 Mar - 18:56

Les plaisanteries se battaient pour sortir de ma tête, laquelle en sortirait vainqueur? Laquelle de ces commentaires irritant finirait par sortir de ma bouche? Le spectacle faisait en sorte que tant de possibilités s'offraient à moi... Un homme de telle envergure, amoché par un lapinait!

-Par tous les dieux mon cher! C'est ce petit bout de poils qui vous à infligé un tel suplice? Hahahaha!!!! Même une manticore ne ferait pas le poid contre cette bête féroce je parie!

Avec un sourire agacé et un regard des plus sombre, Asmodée répliqua quelque chose à voix basse que je ne compris pas. Apparemment, la plaisanterie était de mauvais goût... C'est vrai qu'en y repensant, j'aurais pu la garder ma blague. Il avait eu la gentillesse de se lever et d'aller chercher un vrai repas alors que j'étais avachis prêt du feu... Mais tout de même, un lapin? Non, il devait y avoir eu autre chose… Une autre manticore? Bon là j'en mets peut-être un peu trop...

-Allons Asmodée, ne faites pas cette tête! Je voulais détendre l'athmosphère voilà tout... Au lieu de ranchogner de la sorte, expliqué à un pauvre fou du roi comment vous vous êtes retrouvé en pire était que dans le combat contre la toride manticore! En attendant j'aprêterai ce lapinait...

Celle-la non plus il ne l'avait pas rit. À lieu de cela, il avait brutalement enfoncé un baton dans le corps du petit rongeur et l'avait installé prêt du feu... Bon, moral de cette histoire: Ne pas jouer avec les sentiments d'Asmodée...

L'odeur du lapin qui pétillait sur le feu était infecte... Étant donné que mon compagnon n'avait pas pris la peine d'aprêter ou d'enlever les poils de la bête avant de l'enfourché, un mélange d'odeur de poil brulé de de fond d'estomac nous piquit les narines... En plus il y avait toujours la manticore à moitié découpé qui avait commencé à attirer les mouches!

Tout en observant les poils brûlés du lapin, j'encouragea mon nouvel ami à me raconter ces péripéties.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
Membre du Conseil - Mercenaire
avatar

Masculin Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2010
Âge : 31

Personnage
État civil: Célibataire
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Ven 12 Mar - 17:43

Habituellement d'un calme imperturbable, Asmodée ruminait dans sa barbe. Il semblait injurié le pauvre animal qui était en train de rôtir sur la broche improvisée. Le jeune soldat pressa son compagnon de lui narrer son aventure à travers les bois. Asmodée commença par décliner l'offre prétextant le manque de suspense et de gloire de cette fable. Mais sur l'insistance incessante de son comparse enjoué, Asmodée ne put que céder. Le jeune homme commença donc à narrer son histoire. A en croire les dires de ce dernier, le petit animal était une créature féroce et sanguinaire. Le féroce animal, donc, était en train de grignoter soigneusement les petites baies que le jeune homme avait amassé. Après un bref échange de regard provocateur, une folle course poursuite débuta à travers les fourrés et autres buissons se trouvant dans cette immense forêt. Asmodée expliqua avec soin, à son comparse, chaque ruse que l'animal usa pour semer le jeune homme. Asmodée était, plusieurs fois de suite, passé à travers des fourrés d'aubépine et de houx, tombé plusieurs fois dans des trous emplis de boues, sans oublier nombres branches traîtresses qui raffermirent le délicat front de ce dernier.
L'histoire ne manqua pas de faire rire Liam. Il aurait sans doute aimé être témoin de tous ces évènements. Bien entendu, Asmodée avait bien enjolivé sa fable, mais il n'en restait pas moins que le fond de l'histoire était hilarant, surtout en voyant l'état du jeune homme concerné, sachant qu'il avait survécu à une attaque de manticore plus tôt dans la journée.

_ Voilà, vous connaissez ma malheureuse rencontre avec ce lapin. Mais en fin de compte, c'est moi qui aurait eu le dernier mot sur cette satané bête ...

Croc croc croc... En entendant ce bruit étrangement commun, Asmodée tressaillit, se retournant et découvrant avec horreur l'affreuse bête maléfique responsable de son état.

_ C'est lui... Liam, c'est la bête dont je vous parlais. Ses yeux sont emplies de malices... chuchota-t-il à son comparse, alors que le lapin continuait de fixé Asmodée.
Liam regarda son comparse, stupéfait de voir l'animal de son conte. Le jeune soldat tenta de se retenir, mais rien ne pu y faire. Liam reprit de plus belle ses éclats de rire. Asmodée, blasé de cette aventure, s'empara d'un morceau de viande cuite et mangea sans dire mot, en compagnie d'un lapin démoniaque et d'un soldat hilare.
Dans quoi me suis je fourré encore ? se dit-il alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam
Soldat de l'Armée d'Arragen
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 20/02/2010
Âge : 25
Aura : Jaune

Personnage
État civil:
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Lun 15 Mar - 17:20

Le repas, bien plus réussi que le dernier, fut très agréable. À la fois apetissant et joyeux, ce dernier nous réconforta de cette pénible soirée... Entre la manticore et le lapin cracheur de feu, on avait quand même d'excellentes histoires à conter au retour à notre vie normal.

Après avoir fini le cadavre de lapin câliné mais étrangement succulent, je proposai de nous mettre au lit tout de suite, car la journée de demain nous réservait surement plus d'une surprise, et pas nécessairement que des bonnes... Asmodée acquiesça, et nous nous enfilèrent chacun dans notre semblant de lit.

La forêt était complètement noire, si ce n'était de notre feu, nous n'y verrions rien! Les bruits de craquements des branches et des hurlements de petits animaux des bois n’aidaient pas non plus à réconforter pour une bonne nuit de sommeil. Mais la fatigue prenait le dessus sur mes inquiétudes, et mes yeux me suppliaient de leur donner congé. Mon compagnon lui, semblait déjà endormi, car à moins qu’il s’agisse d’un nouveau pépin, c’était des ronflements que j’entendais!

Avec les yeux fermés, et la plus part des sens au repo, je repensais à notre découverte… Quel genre d’homme (ou de femmes ne faisons pas de discrimination… elles sont féroces ces damoiselles!) serait capable d’une telle chose! Celui ou celle qui avait commit cet acte devait payer. Je n’avais pas l’intention de laisser filer le coupable aussi facilement, car qui sait ce qu’il préparait pour le futur… Je le… jure… il… payera… zzzzzzzzzzz…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
Membre du Conseil - Mercenaire
avatar

Masculin Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2010
Âge : 31

Personnage
État civil: Célibataire
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Mar 16 Mar - 15:21

Cette nuit là, Asmodée eut un bien étrange rêve. Il se voyait, enfant, parcourant un couloir sombre, éclairé par la simple lueur d'un torche. Son père lui tenait la main et l'emmenait au hasard de ce labyrinthe. Cependant, il ne parvenait pas à comprendre correctement les paroles que son père lui insufflait. Tout se mêlait, formant un brouhaha incompréhensible. La dernière chose qu'il vit fut une salle avec une immense table où siégeait une dizaine de personnes...

L'aube pointa à l'horizon, le soleil berçant de ses doux rayons tout Aleagar, comme une mère berçait son enfant. La forêt de Boer retrouva ses lueurs féeriques et ses couleurs enchanteresses, sa plénitudes, son calme si agréable et pourtant si terrifiant. La forêt était semblable à une rose. Belle et dangereuse. La nuit avait été des plus reposantes. Liam et Asmodée se réveillèrent aux sons mélodieux que formait le gazouillement des oiseaux qui peuplait l'endroit. Les deux amis avait du mal à croire que tout ce qui les entourait, appartenait même endroit qu'ils avaient parcouru la veille. Le spectacle était d'une beauté sans pareil. Des milliers de petits insectes, qui parcouraient la cime des arbres, reflétaient les quelques rayons qui perçait l'épais feuillages, donnant une impression de neige flottante. A voir ce spectacle, qui pouvait penser que cette forêt était vraiment dangereuse.
Asmodée détourna le regard de cette beauté fatale qui, telles des sirènes appelant des marins au naufrage, détournait l'attention des véritables dangers qui se cachait dans les ombres des arbres.

_ Bien le bonjour, Liam. Une bien belle mâtiné ne trouvez-vous pas ? Bon quel sera notre programme de la journée ?


Liam sortit de ses rêveries et regarda son comparse. Il est vrai que les indices était minces. Par où chercher ? Et surtout où se diriger dans cette immense forêt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam
Soldat de l'Armée d'Arragen
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 20/02/2010
Âge : 25
Aura : Jaune

Personnage
État civil:
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Mer 17 Mar - 20:17

Oh! J'étais si bien dans les rêves! Steaks saignants à volonté, beaux sieurs avec qu'une simple feuille d'arbre pour cacher leur masculinité, le confort d'un appartement du chateau... Le bonheur quoi... Mais là je me trouvais dans un semblant de lit, au beau milieu d'une immense forêt completement pleine de dangers! J'adore, je vous dire, j'adore cet endroit!

J'avais à peine eu le temps de sortir de cet état entre le reveil et le sommeil que mon compagnon était déjà pratiquement prêt à lever le camp. Du mieux que je pu, je ramassai mes affaires prestament et me prépara à continuer le chemin. D'ailleur, comme nous ne savions absolument quoi chercher et encore moin OÙ le chercher, je ne peux pas completement appeler cela ''notre chemin''...

-Au fait, vous semblez pressé par le temps, mais avez-vous la moindre idée de l'endroit où nous devons nous rendre?

Évidement qu'il ne savait pas, c'était comme chercher une aiguille dans une botte de fouin! Le désespoire s'emparrait de moi petit à petit... N'ya t'il pas quelque petit indice qui pourrait bien nous tomber du ciel? Si je pense vraiment que cela risque d'arriver, alors c'est que je suis encore en train de dormir!

Nous avançions silencieusement dans la grande forêt bien plus paisible que hier. Nous étions tous les deux bien trop sur nos gardes pour parler, alors le temps me parraissait interminablement lent, et la balade plutôt ennuilleuse. Pour ajouter à cela, je ne savais plus où se trouvait le nord... Typique de se perdre dans une forêt! Les arbres se ressemblent tous, et il n'y a rien qui ressorte vraiment dans le décord...

Mais tout à coup, quand tout parraissait ne plus avoir aucun sens, nous trouvames enfin un élément important dans notre investigation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
Membre du Conseil - Mercenaire
avatar

Masculin Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2010
Âge : 31

Personnage
État civil: Célibataire
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Mar 23 Mar - 9:56

La forêt restait silencieuse. Seul le chant des oiseau et le bruit de nos pas se faisait entendre. Tout était calme. Cela faisait maintenant 2 heures que les deux jeunes hommes marchait de manière hasardeuse à la recherche d'un indice. Le seul problème, c'est que devaient-ils chercher ? Aucun d'eux ne savait ce qu'ils espéraient trouver, mais ils le sauraient en le voyant. Liam expliqua ses doutes à son compagnon. Il se pensait perdu, ne sachant plus où est le nord.

_ Ne t'inquiètes pas, pour repérer le Nord, il n'y a rien de plus simple. Regarde juste sur un arbre de quelle coté pousse le lychen. La mousse indique ainsi le Nord. Pour sortir d'ici, il nous suffira de prendre la direction inverse. Ce qui m'in....


Mais tout à coup, quand tout paraissait ne plus avoir aucun sens, ils trouvèrent enfin un élément important dans leur investigation! Asmodée interrompit ses explications, son regard attiré par une chose des plus intéressante. Liam se tût aussi devant ce signe qui lui redonna espoir. Une vieille auberge abandonnée...


Que pouvait-elle bien faire ne plein milieu d'une forêt ? Tout ceci restait mystérieux, mais il était certain que cette auberge était un signe. Décidément, cette forêt renfermait bien des secrets. Les deux compagnons ne savaient nullement si cette vieille bâtisse avait un rapport avec la manticore. Mais ils avaient besoin de faire une halte, et cette auberge tombait à pic. Ils pourraient se reposer de cette longue marche et réfléchir pour le futur.

Pourtant quelque chose n'allait pas. Asmodée le sentait. Un force étrange résidait en ce lieu. Quelque chose de sombre et de froid. Une vent glaciale se leva aux abords de la bâtisse. Un vent à glacer l'échine. Un vent venu d'outretombe....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam
Soldat de l'Armée d'Arragen
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 20/02/2010
Âge : 25
Aura : Jaune

Personnage
État civil:
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Mar 23 Mar - 23:01

-Eh ben! On avait qu'à demander!

La cabane était sans doute lié à tout cela! Elle le devait d'ailleur! Car ce n'est pas vrai que nous avions marché des heures comme ça pour absolument rien.... Bref, nous décidames d'entrer dans le vieil établisement ma fois fort en ruine.

Une fois à l'intérrieur, Asmodée se mit à scruté tous les petits détailles qu'il appercevait, comme les trop nombreuses toiles d'araignées, la poussière qui recouvrait toutes les surfaces, et les... Les traces de pas dans la poussière? Oui, oui, oui... Nous étions tombé pile sur les réponses à de nombreuses questions!

N'étant qu'un simple soldat, je laissai le travail d'investigation à mon compagnion. Pendant que j'attendais que cet interminable travail soit fini, je m'accotai sur une grande bibliothèque et je passait les livres à la loupe... C'est qu'il faisait cela minutieusement cet Asmodée! Un peu plus et il analysait les poussières une par une.... Enfin, au moins il ne restait pas la les bras croisés.

La nécromancie, la légimencie, l'hypnose, la lévitation, la télépathie, l'invocation... Une vrai ludothèque de craqué si vous voulez mon avis! Que des bouquins sur la magie... Et celui-là il parle de quoi?

En tirant le dernier livre de la rangé, je me trouvai en moins d'un quart de secondes fesses sur le sol, et complètement déboussolé! Sans que je sache comment j’avais atterris là, je me trouvais dans une nouvelle pièce, un tout nouveau décor… Mais je ne voyais pas comment j’étais arrivé là…! Asmodée n’était nulle part non plus…
En regardant un peut autour, je remarquai que je me trouvais dans une sorte de laboratoire très peu éclairé. De vieux flacons usés se trouvaient empilés sur une table aussi usé par les trop nombreux accidents sur son bois. En examinant le contenue des bocaux qui se trouvaient sur une étagère au fond de la pièce, je découvris des horreurs tout droit sortis d’un conte de sorcières! Des queues de rat, des yeux, des… Je ne pourrais identifier la moitié des ingrédients, mais je pourrais jurer que certains contenues avaient déjà appartenus à des humains!

Alors que j’étais perdu dans mes pensés en contemplant cette nouvelle découverte, j’entendis mon compagnon m’appeler avec inquiétude. Mais comme je n’avais aucune idée de la façon par laquelle je m’étais retrouvé dans cet endroit, il était assez difficile de le rejoindre…

-Asmodée? Vous m'entendez? Je... Je ne sais pas comment je me suis retrouvé ici... d'ailleurs je ne sais pas non plus où je suis...

En écoutant bien la voix de mon comparse, je pu en déduire quel le son de sa voix provenait de derrière le mur ou s’était plus tôt trouvé une bibliothèque. En approchant et investiguant comme il faut le mur, je pu y découvrir une mince ouverture. C’était sans doute un passage secret?

Je frappai sur le mur qui me séparait d’Asmodée avec toute ma force pour le faire seder, et lui faisait de même de son bord.

[b]-Asmodée! Je suis coincé ici!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asmodée
Membre du Conseil - Mercenaire
avatar

Masculin Messages : 90
Date d'inscription : 23/02/2010
Âge : 31

Personnage
État civil: Célibataire
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Dim 28 Mar - 15:00

[Hors-RP : Je change de style d'écriture, j'écrirais à la première personne désormais.]

_ Asmodée? Vous m'entendez? Asmodée! Je suis coincé ici!!

Liam s'était retrouvé par delà la petite bibliothèque. Je n'avais rien vu de la scène et maintenant mon compagnon d'armes s'était retrouvé pris au piège. Je cherchais un moyen de le libérer, en vain. Je frappais un peu partout sur le solide mur. Un éclair traversa alors mon esprit...

_ Liam ! lui criais-je de vive voix. Essaye de reproduire ton dernier geste ! Je ne vois aucun autre moyen de te sortir d'ici !

J'espérais que l'idée que je venais d'émettre serait de bonne augure. Je m'en serais voulu d'être la cause de quelques péripéties qui aurait pu arrivé à mon compagnon. Alors que Liam et moi même étions toujours à la recherche de la solution à notre fâcheux et épineux problème, je sentit un courant d'air froid passé dans mon dos. Ce dernier se transforma en sueur froide et me parcourue l'échine jusqu'à me glacer le sang. Je me retourna d'un geste vif et ce que je vis me laissa sans voix. Un spectre se tint face à moi durant quelques secondes . Un être dénué de chaires et d'os, d'un blanc transparent entouré d'un halo lumineux dont la couleur se situe entre le vert et le turquoise.


Je n'eus pas le temps de bien distingué sa silhouette mais cette apparition d'outre tombe me laissa abasourdi. Durant quelques secondes, j'avais oublié le sort de mon compagnon, lorsqu'un bruit sourd me sortit de mes rêveries. C'était Liam qui réussi à me rejoindre. Il avait, sans nul doute, trouvé le mécanisme qui permettait l'accès au passage secret. A présent il se trouvait à mes cotés. Il me trouva pâle perlant de sueur. L'expression que j'affichais témoignait de la scène à laquelle je venais d'assisté. Mon comparse me demanda si je venais de voir un fantôme...

_ Tu ne crois pas si bien dire... Un spectre m'est apparue à l'instant... Il m'est d'avis que ce lieu n'est pas de tout repos, autant d'un coté que de l'autre si tu vois où je veux en venir.

J'émis alors un petit sourire, comme à mon habitude. Je ne savais pas si le sentiment que je ressentait était de la satisfaction, de l'intérêt ou de l'inquiétude. Peut être était-ce un mélange des trois. Je me tournais alors vers Liam, le fixant du regard lui affichant une mine victorieuse et malsaine.

_ Il semblerait que nous soyons tombé sur un endroit fort intéressant... Je pense même que c'est ce que nous cherchons... Que penses-tu de tout ça Liam ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam
Soldat de l'Armée d'Arragen
avatar

Masculin Messages : 24
Date d'inscription : 20/02/2010
Âge : 25
Aura : Jaune

Personnage
État civil:
Magie:
Petites notes:

MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   Sam 3 Avr - 21:57

En reprenant notre chemin à travers ce vieux labyrinthe en ruine, Asmodée me raconta sa soit disant rencontre avec un fantôme. J'avais peine à le croire, mais le contrarier l'aurait sans doute contrarié, et agir ainsi était la dernière chose à faire dans ce genre de situation. Nous devions nous soutenir, peu importe l'état mental de l'autre...

-Semi transparent, couleur blanche, halo vert/turquoise... Cela me semble être la description typique d'un spectre... Conclusion: ce n'était sans doute que votre reflet que vous avez aperçu!!

Il fallait s'y attendre, ma plaisanterie ne le fit pas rire... Enfin je ne faisais pas exprès moi! Les spectres... Je n'y crois pas! Bref, je n'avais pas d'autre choix que de prendre sa parole et de me dire que quelque chose d'une nature inconnue rodait dans les parages.

Plus nous marchions et plus l'odeur fétide qui ressemblait à celle de la chaire humain se faisait sentir. C'était vraiment écœurant à quelle point cette infâme odeur vous transperçait les poumons... Il n'y avait qu'une explication à cette amplification: nous approchions la source du problème!

J'allais faire un commentaire quand je remarquai que mon compagnon s'arrêta net. Avant que j'ai eu le temps de lui demander pourquoi il s'était arrêté, celui-ci me pointa le plancher du doigt. En regardant ce qu'il pointait, je pu remarquer à mon tour les traces de pas laissé dans l'épaisse poussière recouvrant le plancher. Les traces menaient vers une porte à quelques pas de notre emplacement.
En approchant cette dernière, je pu apercevoir de la lumière qui passait par la serrure. En approchant mon œil droit du trou, je pu apercevoir ce qui semblait être des dessins sur le plancher, et il y avait du mouvement dans la salle.

[b]-Eh bien mon ami, nous avons peut-être trouvé votre fantôme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chasse à la baleine des bois   

Revenir en haut Aller en bas
 

La chasse à la baleine des bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aleagar :: Page Deuxième: Lassian :: La forêt de Boer-